Mrs Dalloway / Virginia Woolf

Un petit matin d’une journée ensoleillée d’un mois de juin des années 1920, Clarissa Dalloway, femme d’un politicien bien placé, sort dans les rues de Londres. Elle a organisé une fête qui a lieu le soir même chez elle. Elle s’est décidée à aller par elle-même acheter les fleurs de la réception.

Le roman, célèbre pour cette narration (innovante pour l’époque) qui cherche à mettre en mots les flots de pensées et de sensations de ses personnages, déroule l’action de son récit sur cette unique journée. Il ne s’y passe pas grand-chose. Le temps s’étire ou s’accélère selon les émotions et les réminiscences des personnages, tous de l’entourage proche de Clarissa. Leurs regrets inavoués, ce qui se tient caché derrière les apparences, le goût du moment vécu, tout cela nous est offert par l’écriture géniale de Virginia Woolf.

Je me suis replongée dans ce classique de la littérature anglaise du début XXe avec la ferme intention d’en venir à bout : la prose de son auteure, riche et inventive, à la syntaxe chahutée, m’avait plutôt découragée jusque-là. C’est avec un plaisir qui n’a finalement fait que se renforcer au fil de la lecture que j’ai terminé ce roman qui accroche. On a envie de savoir ce que l’avenir réserve à tous ces anciens amis ou connaissances qui se croisent lors de cette journée. Et puis j’avais en tête le roman de Michael Cunningham, Les Heures, ainsi que son adaptation cinématographique éponyme et très réussie, dont les images ont servi à donner plus de corps au récit. Ils sont un bel hommage à ce grand roman tout en nuances qu’il vous faut lire ou relire.

Voir la disponibilité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s