Charlotte / David Foenkinos

Changement de ton pour David Foenkinos. Habitué aux tournures humoristiques et aux petites scènes ordinaires tournées en dérision, il abandonne ce style qui a fait son identité au profit d’une écriture sobre et concise. Tout ce chamboulement pour une femme, Charlotte Salomon. Peintre allemande assassinée à Auschwitz en 1943, son destin tragique l’a malheureusement rendue confidentielle. C’est par hasard que David Foenkinos découvre l’œuvre de celle qu’il nomme affectueusement Charlotte. Bouleversé, il devient peu à peu obsédé par cette artiste et décide de faire de sa biographie l’objet d’un roman. Il lui aura fallu quelques années pour rendre à cette femme un vibrant hommage et les lettres de noblesses qui lui sont dues.

J’ai aimé découvrir cette peintre dont je n’avais jamais entendu parler, l’écriture sans prétention et la sincérité de David Foenkinos. J’ai embarqué dans ce roman un matin pour en débarquer le lendemain seulement. Un voyage très bref mais suffisamment riche et puissant pour lui conférer le goût des séjours inoubliables.

Voir la disponibilité au catalogue

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s