Cœurs de rouille / Justine Niogret

Cœurs de rouille est un roman de science fiction qui ne vous laissera pas indifférent. Soit vous l’aimerez soit vous le détesterez. Le sujet (la place des machines créées par l’Homme dans sa société) est peut-être récurrent, mais le style de Justine Niogret est incontestablement surprenant, et cela dès les premières pages :

« … Le golem savait qu’il n’avait pas assez de doigts pour compter chaque traque. Pas assez de câble, de blessures, pas assez de rien. Rien de lui n’était assez nombreux. Il revoyait les herbes, les choses vertes, fines et douces, enfoncées dans les graviers par ses propres doigts écrasées assez pour suinter, faire du jus, comme les humains quand ils se coupaient la peau. Sauf que là, c’était couleur de buisson, alors que les humains perlaient rouge. Ses déchirures à lui. »

La Cité du ciel est en plein déclin… Ses deux héros, Saxe jeune artiste travaillant sur des golems, et Dresde, une automate, parviendront-ils à atteindre la mythique porte de la liberté ? Quête d’une sortie, d’un possible « dehors » : un texte intelligent et prenant, lisez-le !

Voir la disponibilité au catalogue

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s