Jeune et jolie / François Ozon

L’adolescence dans tous ses états.

C’est le portrait juste et sensible d’une adolescente. Elle sort d’un milieu aisé, sans histoire mais elle se prostitue. Pourquoi ? Dans ce film tout est histoire de regard, d’image. Le regard qu’elle porte sur elle-même et l’image qu’elle renvoie. Comment grandir en s’inventant un rôle, celui de prostituée?

Certes c’est dérangeant mais le cinéaste ne juge pas et c’est aussi la force du récit.

Voir la disponibilité au catalogue

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s