Amours / Léonor de Récondo

Ce roman parle d’amour et pas tout à fait. C’est un roman du 19e siècle mais pas vraiment. C’est un roman féministe mais pas uniquement. L’auteure y prend farouchement la défense des sans grades mais pas seulement. Il est tout ça à la fois et bien plus que ça. Les conventions sociales et religieuses plongent les personnages dans des abîmes de douleur et de doutes avec parfois, provoqués ou non, des îlots de bonheurs.

L’écriture de Léonor de Récondo est agile, fluide et nuancée jusqu’à composer un concerto à la gloire des pauvres humains que nous sommes. Son titre précédent, Pietra viva, m’avait déjà touchée, celui-ci m’a profondément bouleversée et je l’ai lu d’une traite.

Bien évidemment, à travers cette histoire de bourgeois prêts à tout pour avoir une descendance, c’est toute une époque qui est évoquée. Et si certains semblent mieux s’en sortir parce qu’ils ont le choix, quand on ferme le livre à la toute fin on sait bien que tout n’est pas si simple.

La mainmise totale de la religion, chrétienne en l’occurrence, sur la pensée et la moralité des protagonistes est complètement d’actualité.

Le point d’orgue du roman c’est, comment malgré toutes les barrières érigées, l’amour trouve son chemin, comme l’eau qu’on ne peut endiguer à tout jamais.

Voir la disponibilité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s