Les vieux fourneaux / Lupano

Décidément, ce fut le mois thématique : un scénariste BD que j’aime, une histoire avec des personnes âgées, n’en jetez plus je suis déjà conquise sans même avoir ouvert le livre !

Trêve de plaisanteries (qui sont pourtant à moitié vraies), cette pépite qui a tout de même gagné le prix du public d’Angoulême cette année a tout pour plaire aux amateurs d’un humour cinglant et claquant ainsi qu’à ceux qui préfèrent les road movies rocambolesques.

Dans le tome 1, on découvre nos trois papis : Antoine, Mimile et Pierrot. Trois amis d’enfance qui se retrouvent pour l’enterrement de la femme d’Antoine. Ce dernier, découvrant qu’elle l’avait trompé décide qu’il n’est jamais trop tard pour commettre un crime passionnel. C’est comme ça qu’il se lance à l’assaut de la Toscane pendant que ses deux compagnons vont tout faire pour l’en empêcher.

Dans le tome 2, on se penche plus vers Pierrot cet anarchiste invétéré. Lui et son gang de malvoyants (méfiez-vous des personnes âgées malvoyantes, elles ne sont pas ce qu’elles semblent être) reçoivent un financement inattendu qui va réveiller de vieilles plaies que Pierrot croyait avoir depuis longtemps oubliées.

Il va sans dire que j’attends la suite avec une impatience crasse.

Voir la disponibilité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s