L’empreinte de toute chose / Elisabeth Gilbert

Avec un titre aussi prometteur, je ne pouvais que me laisser emporter dans la lecture de ce livre, sans crainte de ne pas venir à bout de cet ouvrage dense. Dès les premières pages je savais que j’allais prendre un grand plaisir à suivre l’héroïne, femme hors du commun au physique plutôt ingrat, animée d’une curiosité insatiable à l’époque où la gente féminine se cantonnait à la maternité et au rôle de potiche dans les milieux aisés. Que ce goût de l’observation des végétaux est stimulant. Cette lenteur et cette rigueur nécessaire pour prouver de manière irréfutable une théorie scientifique est un bel hommage à la recherche. Ce roman fleuve, histoire de toute une vie est une ode à la nature capable de s’adapter pour sa survie. Sceptique pour l’héroïne pour qui tout se démontre, on y aborde aussi l’existence du dieu créateur. C’est un livre intelligent qui m’a emportée aux confins du monde à une époque révolue dans des contrées hostiles et luxuriante, alors que j’étais juste assise dans le RER, concentrée sur ma lecture à en oublier la frénésie ambiante. Un très beau roman d’évasion qui me donnerait presque envie de créer un herbier…

Voir la disponibilité

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s