Joujou / Eve de Castro

Histoire fascinante et émouvante. Il s’agit de Joseph Boruwlaski, né en novembre 1739, « le merveilleux nain de Russie polonaise, homme de cœur et d’esprit, dont les Mémoires ont nourri ce roman ». En 1741, Joseph a neuf ans, mesure cinquante centimètres et est parfaitement proportionné. Sa mère tombée dans la misère le vend à une amie fortunée qui voit en lui un parfait animal de compagnie. Il sera « le bichon » de la comtesse Tarnowska jusqu’à son adolescence.

« C’est un enfant miniaturisé » dit le peintre… « Un lilliputien égaré sur nos terres » dit le lecteur de Madame de Caroliz … « Un miracle incarné » dit le chapelain…

Joseph se laisse déshabiller, mesurer, tourner, retourner et palper dans les recoins où il n’a jamais songé à porter les doigts… Il retient son rire, ses larmes, et il essaie de ne pas grincer des dents. Il n’est plus dans la vie. Il est ailleurs, sur un théâtre, entre deux mondes.

Ne manquez surtout pas le parcours de ce Petit homme à « l’âme d’un aigle enfermé dans le corps d’une puce » un destin hors du commun !

Voir la disponibilité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s