Sauvage : biographie de Marie-Angélique Le Blanc / Jean-David Morvan et Aurélie Bévière

Mêlant nature et culture, bestialité et aristocratie, violence et douceur, cette bande dessinée nous amène dans l’histoire d’un de ces étranges enfants sauvages dont on sait si peu de choses.

Marie-Angélique fut trouvée à 10 ans, en haillons et totalement sauvage dans les forêts de Champagne. Elle fut capturée et forcée à la réhabilitation pendant des années parce qu’en 1720 (comme encore de nos jours) la nature sauvage de l’Homme fait peur, elle effraie et pousse à vouloir faire rentrer les choses/les gens dans un carcan qui rassure.

Premier album de la dessinatrice Gaëlle Hersent, l’histoire est portée de bout en bout par son dessin qui peut paraitre brouillon ou fouillis. Mais comme l’héroïne qu’elle peint, elle s’affirme au fil des pages et apporte sa force au récit.

Voir la disponibilité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s