Clap de fin

Dans la famille Audiard, je demande le fils ! Clap de fin pour le festival de Cannes avec une Palme d’or décernée au réalisateur Jacques Audiard pour son film Dheepan, l’homme qui n’aimait plus la guerre.

Déjà avec De rouille et d’os, il avait obtenu plusieurs récompenses, mais c’est avec Un Prophète, en 2009, qu’il avait enchaîné vingt-cinq Prix et cinq Nominations en Europe et dans le monde. Il manquait à son palmarès la Palme d’Or, c’est maintenant chose faite.

Synopsis : Fuyant la guerre civile au Sri Lanka, un ancien soldat, une jeune femme et une petite fille se font passer pour une famille. Réfugiés en France dans une cité sensible, se connaissant à peine, ils tentent de se construire un foyer. Le film sortira en salle le 26 août prochain.

Le festival aura aussi consacré Vincent Lindon qui a reçu le Prix d’interprétation masculine à pour son rôle dans La loi du marché, un drame social où il incarne un agent de sécurité dans un supermarché face à un dilemme pour garder son emploi.

Après 32 ans de carrière, c’est le quatrième Prix que Vincent Lindon reçoit, après le prix Jean-Gabin en 1989, le Swann d’or du meilleur acteur au Festival du film de Cabourg (La moustache, 2005) et le Prix ’interprétation masculine au Festival du film de Sarlat (Pour elle, 2008). Vous trouverez treize de ses meilleurs films dans nos médiathèques et notamment Pour elle.

 

Les films de Jacques Audiard
Les films avec Vincent Lindon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s