Bilqiss / Saphia Azzeddine

La première page s’ouvre dans un tribunal où une jeune femme, Bilqiss, attend sa condamnation à la lapidation. Son crime : avoir chanté à la place du muezzin qui ne s’était pas réveillé, mais aussi avoir porté de la lingerie, possédé des peluches (!!!) ou même avoir acheté des courgettes non coupées (!!!!!).

Dans une parodie de procès où son intelligence et son sens de la répartie trouble le juge dont les sentiments évoluent peu à peu vers l’amour, la jeune femme démonte une société machiste et sclérosante où la religion a été détournée pour devenir prétexte à toutes les exactions.

Des extraits du procès diffusés sur Internet attirent sur place Léandra, jeune journaliste américaine nantie, qui découvre à quel point sa compassion d’occidentale, semble futile et malvenue face à l’horreur qui attend Bilqiss.

Entre ces trois protagonistes se noue un jeu psychologique où les relations homme/femme et occidentaux/orientaux sont particulièrement bien étudiés et où s’écroulent les préjugés qui les (nous) animent.

L’écriture parfois crue, souvent poétique de Saphia Azzeddine, livre ici un très beau portrait de femme, courageuse et rebelle, qui nous place au cœur d’une actualité dont nous avons du mal à appréhender la réalité. A lire donc, au moment où la condamnation du jeune bloggeur, Raif Badawi, vient d’être confirmée par les autorités saoudiennes.

Sur le même thème et tout aussi poignant, je vous conseille « Syngué Sabour » d’Atiq Rahimi, film étonnant sur la difficile survie d’une femme bloquée chez elle avec son mari handicapé au milieu d’une ville en ruine devenu champ de bataille.

Voir la disponibilité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s