Des vents contraires / Olivier Adam

Olivier Adam nous fait partager une nouvelle fois son univers mélancolique et poétique. Il nous transporte dans la vie d’un homme qui survit avec ses deux enfants depuis la disparition de sa femme. Le livre s’ouvre sur les paroles d’une chanson écrite par Philippe Djian décrivant parfaitement le thème et la couleur du roman :

« […] On ne refait pas sa vie
On continue seulement
On dort moins bien la nuit
On écoute patiemment
De la maison les bruits
Du dehors l’effondrement […] »

Un torrent d’émotion forte garantie.

Voir la disponibilité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s