La vallée des poupées / Jacqueline Susann

Un classique de la littérature américaine.

Ce roman aujourd’hui réédité, publié initialement en 1966, a été fortement décrié car « trash » pour l’époque, tout en faisant une entrée fracassante sur la liste des best-sellers du New York Times. « Le livre y restera pendant vingt-huit semaines, un record sans précédent ». Il sera adapté à l’écran avec Sharon Tate en 1967.

« La température frisait les trente-trois degrés le jour de son arrivée. New York fumait, tel un furieux animal de béton piégé par une vague de chaleur hors de saison… Pour elle, New York était la ville la plus exaltante du monde. »

Starlettes, jet-set new-yorkaise, monde de strass et de trompe- l’œil… Il vous suffit de fermer les yeux pour vous immerger au cœur de la vie tumultueuse des célébrités mais aussi de ces fameuses « poupées »… Quelques mots sur les trois héroïnes du livre : Anne Welles qui rêve d’indépendance et de modernisme, la très jeune femme Neely O’Hara possédant un véritable talent pour le chant, et enfin Jennifer North séduisante par sa beauté plastique. Toutes les trois vont se lancer à l’assaut du rêve américain mais à quel prix !

Un livre moyen dans son style mais qui mérite le détour car il n’a pas vieilli concernant l’univers du spectacle et la pression qu’engendre la notoriété. On ne le lâche pas. C’est cruel et beau. Aussi ne le manquez pas.

Voir la disponibilité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s