Les cendres froides / Valentin Musso

Ce roman policier nous plonge au cœur de la seconde guerre mondiale et nous entraîne dans la découverte des Lebensborn, cliniques devant donner la possibilité aux mères « racialement valables » d’accoucher, puis de donner leur enfant à la SS, qui elle-même s’occuperait de la protection et de l’adoption de l’enfant.

En 1999, à la suite de la mort de son grand-père médecin, Aurélien va découvrir un secret de famille particulièrement lourd.

Avec ce polar passionnant, Valentin Musso nous tient en haleine jusqu’au bout. Les chapitres alternent entre les années 40 et le début des années 2000. C’est un excellent thriller sur fond historique. Et très bien écrit.

Je ne résiste pas à l’envie de vous citer la phrase de Donna Tartt, mise en exergue : « Certaines choses sont trop pénibles pour être appréhendées sur le coup. Ce n’est que plus tard, dans la solitude, le souvenir, que pointe la compréhension ; quand les cendres sont froides, qu’on regarde autour de soi pour se retrouver dans un monde entièrement différent. »

Voir la disponibilité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s