Toute la lumière que nous ne pouvons voir / Anthony Doerr

Je vais commencer cette petite chronique par une observation à connotation négative… Le livre est lourd. Dans les transports, ça peut poser problème, j’en suis témoin pour l’avoir expérimenté, à moins bien sûr que vous ne soyez confortablement installé. Mais pour les vacances… Super bouquin ! Imaginez-vous dans votre chaise longue ou dans votre fauteuil, avec ce roman fleuve, bien écrit, une histoire passionnante qui se tient de bout en bout…

Que je vous en dise quelques mots quand même… Une adolescente française aveugle, un tout jeune soldat allemand repéré et embrigadé dans la jeunesse hitlérienne, tous les deux victimes innocentes de la folie des hommes, surdouées dans leur domaine, se retrouvent au cœur de la Seconde Guerre mondiale sous les bombardements alliés. L’intrigue tourne autour d’un mystérieux diamant exceptionnellement pur, auréolé de légende, convoité comme vous l’imaginez par des personnes pas toujours bien intentionnées. Je n’en dirai pas plus… Un bon roman intelligent dans lequel il fait bon se plonger, finaliste du National Book Award, l’une des distinctions littéraires américaines les plus prestigieuses.

Vérifier la disponibilité au catalogue

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s