Des belles BD de 2015

Du 28 au 31 janvier 2016, se tiendra à Angoulême le 43e Festival international de la bande dessinée. C’est le scénariste de la BD Quai d’Orsay, Antonin Baudry, qui présidera le jury.

Aussi laissez-vous tenter et savourez ces quelques titres de l’année 2015 que j’ai beaucoup appréciés :

Touriste / Julien Blanc-Gras, scénariste ; Mademoiselle Caroline, dessinatrice, aux éditions Delcourt.

Mozambique, Inde, Népal, Brésil, Chine, Madagascar, etc., et vous voilà embarqués dans ce « périple à l’aveuglette et en roue libre » où humour et dérision se côtoient. Les dessins très colorés de Mademoiselle Caroline renforcent les situations piquantes, les rencontres incroyables et les moments sublimes. C’est drôle et intelligent, à emporter dans ses bagages.

Un remarquable documentaire dessiné : Le Fantôme arménien de Laure Marchand, Guillaume Perrier, scénaristes et Thomas Azuélos, dessinateur aux éditions Futuropolis.

Les journalistes Laure Marchand et Guillaume Perrier ont fait plusieurs recherches sur la mémoire du génocide arménien, qui eut lieu en 1915.

« Ce livre propose un état des lieux. C’est l’histoire d’un réveil ou selon les mots de Christian Varoujan, le témoin central du livre, d’un véritable saut dans le réel. Un regard contemporain et authentique sur l’identité arménienne, 100 ans après le génocide »

Un album marquant mais indispensable.

L’Antiquité en bande dessinée avec Médée T1 : l’ombre d’Hécate de Blandine Le Callet, scénariste et Nancy Pena, dessinatrice aux éditions Casterman.

Un vrai coup de maître : Médée, fille d’Aiétès, détenteur de la toison d’or, ne nous a jamais paru aussi vivante ! Aussi ce sera l’occasion de se plonger ou de se replonger dans la mythologie… y compris pour les adolescents.

Sans oublier Sorcières et Magiciens, le Pont des pirates de Vincent Wagner aux éditions du Long Bec.

Dans ces deux tomes, sont évoquées plusieurs petites histoires sans paroles à l’attention des enfants qui ne lisent pas encore. Ces courts récits permettent aux enfants de développer leur imaginaire. Ils peuvent décider eux-mêmes des textes des personnages. Un beau travail, original, qui séduira autant les parents que leurs enfants.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s