Disparaître de soi : une tentation contemporaine / David Le Breton

Chers lecteurs, ne prenez pas peur. Voici une petite bafouille sur un essai… Oulala me direz-vous, méfiants… Et bien non, ce livre est très accessible et le propos passionnant. David Le Breton, sociologue,  nous explique ce désir « d’absence » que beaucoup ressentent face à une société qui veut tout contrôler, où seule la contrainte existe. C’est en quelque sorte un « laisser-tomber » plutôt qu’un lâcher-prise. Cette absence, il la nomme « la blancheur ». Il passe en revue toutes les formes d’effacement de soi : le sommeil, ne dit-on pas « se réfugier dans le sommeil », la dépression, les personnalités multiples, « la défonce », l’anorexie, l’infinie virtuelle, la marche, etc.

La lecture est jalonnée d’exemples avec les références en fin de livre souvent littéraires si vous voulez approfondir certaines notions.  Cet ouvrage permet de mieux appréhender le monde, nos frères humains et pourquoi pas nous-même… Car si l’on y regarde bien, cette absence n’est-elle pas aussi notre liberté ?

Pour alterner avec une lecture somme toute requérant un minimum de concentration, et pour illustrer son propos, je m’en vais regarder un film léger… Comme un avion de Bruno Podalydès.

Et pour revenir au livre, j’adore ce genre de sujet qui nous met sur la voie de notre propre individualité face à l’injonction d’être ce qu’on n’est pas vraiment… Je souris, j’espère que je suis assez claire…

Vérifier la disponibilité au catalogue

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s