La mort est une femme comme les autres / Marie Pavlenko

Livre lu par hasard car le scénario me plaisait. Un beau jour, La Mort fait un burn-out et décide de ne plus « travailler ». Du coup, plus personne ne meurt, les hôpitaux se remplissent et le désordre s’installe dans la société. Au beau milieu de tout ça, Suzie, une jeune femme apprend qu’elle a un cancer et fait la rencontre de La Mort qui se fait appeler « Emm ». Je ne dévoile pas l’intrigue mais j’avoue avoir trouvé cette histoire originale et intelligente. Les personnages sont attachants, même celui de La Faux, vile complice indissociable de sa maîtresse, qui rappelle un peu le diablotin qui murmure de mauvaises choses à notre oreille quand nous sommes face au dilemme. Le livre se lit vite et il faut aller jusqu’à l’épilogue !

Voir la disponibilité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s