Au fil de la rentrée, voici trois conseils pour aborder la rentrée du bon pied

51eKCNQfLpLDu suspense, avec le tout dernier roman de Laurent Maillard L’Or du vieux,

Des mystères entourent les jumeaux, deux bunkers de la côte normande que je vous invite à découvrir et savourer. Laurent Maillard, comme à son habitude,  dirige avec brio son intrigue. La tension monte, peu à peu les fils se relient jusqu’au dénouement final qui vous réservera bien des surprises… Donc ne manquez pas la nouvelle enquête de son héroïne policière, la Capitaine Marina Ferreira. Un polar efficace !

« …Il pointait un Luger dans sa direction. Gilbert marqua une seconde d’étonnement.

  • C’est vous, mais qu’est-ce que…

Il n’eut jamais le temps d’achever sa phrase, l’autre venait d’appuyer sur la détente en visant le cœur… »

51EQtp2aRZLDe la littérature vietnamienne avec ce très beau livre de Kim Thùy, Vi, sur l’exil et le parcours pour arriver à être soi.

Vi qui signifie « Précieuse, minuscule, microscopique » est la dernière et la seule fille d’une riche famille de Saïgon. Elle va devoir quitter le Vietnam avec sa mère et ses frères pendant la  guerre. Après la Malaisie, ils rejoindront le Québec comme des millions de réfugiés, avec leurs traditions et leurs croyances. Au fur à mesure du récit nous allons suivre l’évolution de Vi que Kim Thùy nous dévoile par petites touches, au fil de ses rencontres et de ses déplacements avec sensibilité et talent… Une écriture poétique alliée à la magie des mots …

Kim Thùy  est devenue, depuis la sortie de son premier roman Ru en 2009, une écrivaine très médiatique, qui connaît du succès au canada, en France, en Suède et en Allemagne.

« Mékong. Cüu Long. Neuf dragons

J’étais la petite dernière, la seule sœur de mes trois grands frères, celle que tout le monde protégeait comme les précieuses bouteilles de parfum derrière des portes vitrées. Même si j’étais tenue à l’écart des préoccupations de la famille en raison de mon âge, je savais que les deux plus vieux devraient partir sur un champ de bataille le jour de leurs dix-huit ans. Qu’ils soient envoyés au Cambodge à combattre Pol Pot ou à la frontière avec la Chine, les deux destinations leur réservaient le même sort, la même mort. »

51pqVGeFJvLDu dépaysement avec Catherine Clément  et Les Ravissements du Grand Moghol

Où elle nous raconte avec talent l’histoire étonnante d’Akbar qui a dirigé l’Empire Moghol de 1556 jusqu’à 1605. Une de ses grandes préoccupations était les croyances et les dogmes religieux. Il souhaitait l’harmonie et la paix. Il est arrivé à réunir les musulmans et les hindous… Un bel exemple de tolérance…et un gros coup de cœur !

« Catherine Clément a publié une soixantaine d’ouvrages (romans, essais, poésies, Mémoires…) dont certains, comme Pour l’amour de l’Inde et le Voyage de Théo, furent des best-sellers internationaux. »

« Je suis le plus grand des « Grands Moghols ». Au XVIe siècle, j’ai régné sur un empire s’étendant du Cachemire au Bengale, et jusqu’au sud de l’Inde. Fils d’une princesse chiite et d’un souverain sunnite, élevé par deux nourrices on ne peut plus bizarres, on m’a dit atteint du Haut Mal, sans doute épileptique, assurément mystique. Pas impuissant, non. Mais le sexe dans la tête… »

Bonne Rentrée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s