Le garçon d’à côté / Katrina Kittle

Offert par une personne qui ne connaissait pas mes goûts, j’étais plutôt réticente à m’embarquer dans ce roman dont le sujet est, soyons directs, la pédophilie.

Dans une banlieue tranquille du Middle West, un quartier est dévasté quand un couple est accusé de pédophilie sur leur fils.

Mais voilà, un bon bouquin reste un bon bouquin, quel que soit le sujet. L’auteure a su rendre captivant ce drame en tentant de répondre, sans jugement,  aux multiples questions que soulève le sujet et en donnant la parole aux différents acteurs du drame.

De la voisine (et amie !), choquée, qui sauve in extremis du suicide le petit garçon, à Jordan lui-même qui prend la défense de sa mère. Des différents protagonistes qui essaient de comprendre pourquoi personne ne s’est rendu compte plus tôt de ce que vivait l’enfant au gré des scénarios construits par ses parents pour légitimer ses bizarreries.

Et au final, viennent en tant que lecteur les interrogations essentielles :

– Que sous-tend ce comportement déviant de la part d’un adulte ? Maladie, conséquences de sa propre enfance abusée?

– Quel est l’avenir des victimes de ces maltraitances : résilience, répétition? Et comment aider ces jeunes êtres traumatisés ?

Katrina Kittle réussit l’exploit de prendre à bras le corps la nature humaine dans tout ce qu’elle a d’obscur (l’inceste) et de lumineux (la résilience et l’amour) sans jamais verser dans le sensationnalisme.

Ce roman dérange mais il interpelle de façon salutaire.

Vérifier la disponibilité au catalogue

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s