Rapaces / Marini

Qui du dessinateur ou du scénariste est responsable du succès de cette superbe série qu’est Rapaces ? Entre l’étrange mélange de force et d’élégance d’un dessin qui captive par sa limpidité et son efficacité et un magnifique récit baroque aux habiles variations sur le thème des vampires qui domineraient l’humanité, vous ne pourrez pas faire votre choix. Les ingrédients du genre ambiance sado-maso, relations familiales sulfureuses, violence débridée sont mis au service d’un scénario intelligent et retors que met bien en valeur un dessin en couleurs directes, réaliste et agressif, secondé par un découpage et un cadrage cinématographiques qui ne laissent place à aucun temps mort. Aussi vous suivrez fasciné la fabuleuse destinée de Lenore, inspectrice aux prises avec un couple infernal qui se venge d’un passé terrible. Mais n’allez pas croire qu’elle n’est que la proie des incestueux Drago et Camilla, car elle aussi recèle une part d’ombre… à vous de la découvrir dans cette aventure qui se clôt au quatrième épisode. Vu l’engouement provoqué par le jeune dessinateur suisse responsable d’autres belles séries comme Gipsy, L’étoile du désert ou Le scorpion, il ne serait pas étonnant que le cinéma fasse appel à ses services pour story-boarder cette saga vampirique.

Voir disponibilité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s