La double vie de Jesùs / Enrique Serna

Jesùs Pastrana n’est pas le Christ, mais dans une ville mexicaine gangrénée par la violence et la corruption, il avance en mode Don Quichotte. Contrôleur fiscal du gouvernement municipal d’une rigueur sans faille, il est un sacré caillou dans la chaussure des élites politiques.  Son désir de justice et d’égalité le pousse à devenir candidat à la mairie de la ville. Dans le marigot politique local où s’affrontent de nombreux prédateurs, Jesús va commettre l’erreur de tomber amoureux de la mauvaise personne. Son électorat peut lui pardonner son divorce en pleine campagne mais s’il apprend sa relation amoureuse hors norme, son avenir politique est mort.

Il manque encore à ce capharnaüm, l’élément indispensable à la vie politique, économique et sociale du pays, la fraction qui gouverne réellement le pays : les cartels. Entre la peste et le choléra, Jesùs navigue à vue.

Vous aimez les livres fous, ceux qui vous entraînent où vous ne pensiez jamais aller. La double vie de Jesùs est un roman pour vous. C’est drôle et grotesque, c’est la réalité d’un pays sans foi, ni loi, c’est une critique de la société mexicaine au prisme de l’exagération, du splendide et du sordide.

Voir disponibilité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s