Sueurs froides (Vertigo) / Alfred Hitchcock

Dans ce film, l’art d’Hitchcock confine au génie. Rarement le spectateur aura autant éprouvé le sentiment de vivre un cauchemar avec les classiques (et perturbantes) impressions de déjà vu.

L’intrigue ? Le grand et élégant John Ferguson dit Scottie (James Stewart) souffrant de vertige a quitté la police après avoir vu mourir un collègue sous ses yeux. L’un de ses ex-condisciples le charge de suivre son épouse, Madeleine, qu’il soupçonne de folie… Scottie se met donc à filer la dame dans les rues de San Francisco.

Et très vite, le doute s’insinue. Qui est cette blonde au visage hiératique (Kim Novak, géniale) et à l’élégance BCBG ? Madeleine, l’épouse d’un businessman ou Carlotta, cette femme abandonnée, dont l’enfant a été enlevé, un siècle plus tôt ? Tout se complique car Scottie, en sauvant Madeleine de la noyade (ah, le fameux plongeon aux pieds du Golden Gate Bridge) se met a éprouver une passion folle pour cette femme silencieuse et perturbée…

Le trouble grandit. Les lieux même (musée, mission espagnole, forêt d’arbres millénaires) deviennent menaçants. Et le drame survient.

Dans L’inconnu du Nord-Express,  figure déjà le leitmotiv du double, cher à Hitchcock. Là, ce thème est porté à son incandescence avec l’entrée en scène de Judy, la petite vendeuse avec ses faux cils, sa silhouette boulotte et ses tenues vulgaires qui ne ressemble pas à Madeleine mais dans laquelle le héros (et non le spectateur) la voit … Et ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le regard de James Stewart, d’un bleu intense, souligné par le technicolor irradie tout le film.

Musique excellente de Bernard Hermann, scénario impeccable, photo magnifique, vous l’aurez compris, Vertigo est un chef d’œuvre, sans doute le plus abouti du grand Alfred. Et donc le genre de film qu’on peut voir et revoir, sans se lasser.

Voir disponibilité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s