Un café maison / Keigo Higashino

Ce roman policier a bien mérité le Prix Naoki, l’un des plus prestigieux du Japon.
Un chef d’entreprise est retrouvé mort chez lui, empoisonné avec une tasse de café contenant de l’arsenic. La veille, il avait annoncé à sa femme son intention de la quitter après un an de mariage, lui reprochant d’être stérile. Elle était donc partie chez ses parents en avion.
La découverte du corps par la maîtresse lance l’enquête policière.
On se doute assez rapidement de l’identité de la coupable mais comment a-t-elle fait ?
L’inspecteur Kusanagi et son équipe vont faire appel au physicien Yakawa qui va les aider à résoudre cette énigme. Le crime parfait existe-t-il ?
Lisez ce polar à l’ambiance feutrée, sans effusion de sang, tout en finesse et en nuance.

Voir disponibilité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s