Des hommes de peu de foi / Nickolas Butler

 Nickolas Butler indique en exergue de ce livre : « Pour ma mère, et toutes les mères qui mettent des livres entre les mains des enfants ».

L’histoire est celle de Nelson à différentes étapes de sa vie: adolescent, alors qu’il est un jeune scout martyrisé par ses acolytes de camp de vacances, puis adulte, et enfin un vieil homme. Trois parties principales séquencent ce roman : été 1962, été 1996, été 2019.

Nickolas Butler s’attache tout d’abord à camper un personnage de jeune homme complexe et peu attachant. Nelson est un garçon geignard et pataud qui n’a guère que Jonathan comme ami. Lors de l’été 1962, pères et fils scouts se retrouvent donc au camp de vacances de Whiteside à Chippewa, dans le Wisconsin. Cet été-là, les adolescents devront faire des choix qui, sans aucun doute, détermineront leurs vies futures.

Butler raconte. Parfois avec force détails, notamment pour évoquer cette jeunesse scout, les amitiés masculines remparts à la solitude, les relations toxiques entre adultes dépositaires de l’autorité et la difficulté d’être jeune dans les années soixante. Puis, ellipse de plus de trente ans, une autre de plus de vingt ans. Entretemps, on a retrouvé Nelson responsable du camp de vacances de Chippewa, abîmé par la guerre du Vietnam. Puis, vieux bonhomme toujours dans ce bled du Wisconsin, tandis que Thomas, le petit-fils de Jonathan accompagne sa mère pour des vacances dans ce même camp.

Pour comprendre ce qui lie ces hommes, il faut plonger dans ce roman de plus de 500 pages au cœur duquel des scouts jouent à la guerre avant d’aller la faire, et les femmes sont à la peine, écrasées par des figures paternelles ou maritales. Dans cette histoire, le choix du bien ou du mal s’inscrit en creux dans les coups et les semonces des pères, les rêves et la force d’aller de l’avant dans la tendresse des mères.

Nickolas Butler signe un magnifique roman sur une Amérique qui n’a, malgré tout, pas encore rompu avec ses rêves des années 60.

Voir disponibilité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s