Jumping the shark / Alex Cameron

Cet échalas australien semblant tout droit sorti d’un film de David Lynch possède un talent proportionnel à sa taille.

Après des années de galère et plusieurs tentatives avortées, son premier album est enfin paru qui ravira les amateurs de pop synthétique et les nostalgiques de la cold wave.

La voix grave et racée porte ses fêlures en étendard, les mélodies à la fois lyriques et dansantes tournoient et vous entrainent tantôt vers les cimes, tantôt vers l’abîme.

Mais jamais l’on ne s’ennuie dans cet univers de bouillonnements glacés. Le feu sous la glace…

Voir disponibilité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s