De chant et d’amour / Virginie Tharaud

Ce roman historique très bien documenté m’a permis de découvrir le monde de  l’opéra au XVIIIème siècle : sa vie quotidienne, ses luttes intestines, ses rivalités. Adélaïde de Villars, séduite et abandonnée par le baron de Beaumesnil, serait condamnée à se retirer au couvent toute sa vie si ses talents de musicienne et de chanteuse, talents entretenus par sa tante, ne lui avaient permis de briguer une place à l’Académie Royale de Musique.

Elle va remplacer au pied levé la première chanteuse et triomphera sous le nom de Mademoiselle Beaumesnil.

C’est un roman riche qui nous apprend beaucoup de choses sur la musique, l’opéra, mais aussi la vie à Versailles, les relations de Marie-Antoinette avec le peuple et toute la vie culturelle de la cour. Il nous dépeint aussi le portrait d’une femme courageuse, ambitieuse et talentueuse.

Nous recevrons Virginie Tharaud le 23 mars de 12h30 à 14h à la médiathèque Aragon pour un café littéraire et musical autour de son roman.

Voir disponibilité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s