Good Mistakes / The Belmondos

Débutons cette chronique en défaisant un mythe : non, The Belmondos ne sont pas la famille Belmondo. Ce n’est même pas une famille en fait.

Pourquoi ce nom, demandera-t-on ? Parce qu’il n’y a rien ni personne de plus cool que Jean-Paul Belmondo, répondent les membres du groupe !

Ces Français ont débuté avec l’album Always Rumble !  qui les a propulsés au rang de phénomène aux États-Unis. La chanson « Awesome Rumble ! » a été élue « coolest song of the week » dans l’émission de radio Little Steven’s Underground Garage du guitariste de Bruce Springsteen Steven Van Zandt.

 Depuis, plus rien. Ces non professionnels ont modestement repris le cours de leur vie de commerçant, professeurs et étudiant. Jusqu’à Good Mistakes.

Une fois encore, cette fausse famille crée du rock pur et assumé  qui s’inspire des sons sortis tout droit des garages sixties et nineties : quand la musique voyage dans le temps, elle est universelle. Un rock intemporel.

A l’image de sa pochette – qui a fait scandale – cet album est caressant comme l’eau de la piscine et brûlant comme ces deux corps. Le puissant Firewall  en est bien symbolique et n’est pas sans rappeler le morceau “Hysteria” de Muse. Il y a un peu de Strokes et d’Arctic Monkeys chez eux.

L’écoute continue de ce second opus est terriblement agréable. Séducteurs désinvoltes, ces Belmondos-ci portent définitivement bien leur nom.

Voir disponibilité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s