Les vies de papier / Rabih Alameddine

Il faisait partie de ma pile de livres à lire depuis le coup de cœur de Patricia, confirmé par le retour dithyrambique d’une lectrice. La jaquette pleine de livres, avec ce rendu un peu fouillis, m’attirait aussi depuis longtemps.

Et dès le début de ma lecture, je m’y suis lovée. Une libraire érudite à la retraite, a pour passe-temps, la traduction de livres qui lui sont chers. Elle vit dans une solitude assumée, la littérature l’abreuvant de toute nécessité. Nous la suivons dans ses réflexions et ses observations, ivre de citations et de références littéraires,  sur la vie, la vieillesse, la condition des femmes,  le Liban en guerre… Mais elle n’est pas vraiment seule. Trois voisines « copines » qu’elle observe, envie et redoute, semblent la divertir. Elles se révèlent comme une présence vivante et rassurante, rempart à son isolement.

Si vous aimez la belle littérature, sans intrigue à proprement parler, une promenade sereine et intimiste, vous serez enchantés par la lecture de ce livre.

Voir disponibilité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s