Warcraft : le commencement / Duncan Jones

En tant que fan et joueuse inconditionnelle, c’était obligatoire que j’aille voir ce film. En revanche que je l’aime … Ce n’était pas gagné. En puriste, je n’ai cessé de me plaindre que non, Blizzard devrait faire son propre film parce qu’ils en mettent toujours plein la vue avec leurs cinématiques ébouriffantes : qu’un vrai film avec des vrais acteurs c’est du gâchis, etc. etc. Bref, ça commençait mal. Première désillusion, moi qui m’attendais à retrouver le monde de World of Warcraft, j’ai découvert que c’est en fait celui de Warcraft. Certains me diront que c’est comme le Port-Salut, c’est écrit dessus. Laissez-moi dans ma mauvaise foi.

Stoppons là le négativisme et disons les choses franchement : malgré le décalage entre les personnages en image de synthèse et les acteurs en chair et en os, il y a une petite différence (les vrais humains sont un peu kitch) qu’on oublie assez facilement. Le reste se contente de vous en mettre plein les mirettes. Sans être fidèle à 100%, le film permet de mettre un pied dans un univers que beaucoup ne connaissent pas forcément. Les clins d’œil aux joueurs y sont légions (ah ah ah), je défie d’ailleurs n’importe quel joueur de nier avoir fait le « murloc » au furtif moment où on en aperçoit un, et l’ensemble laisse une très belle marge pour de futures suites. Parce qu’il en faut des films pour arriver à World of Warcraft. J’y crois en tout cas ! J’y crois très très fort !

Voir disponibilité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s