Un paquebot dans les arbres / Valentine Goby

Je m’étais déjà frottée à l’écriture de Valentine Goby avec le terrible Kinderzimmer qui m’a laissée profondément marquée. J’ai ouvert, puis commencé Un paquebot dans les arbres sans réaliser qu’il s’agissait du même auteur. Le sujet, une famille détruite par la tuberculose au milieu des années 50 ne m’avait pas rebutée car j’en avais entendu de très bonnes critiques malgré la dureté du sujet. Et puis la vie est aussi faite de bon et de mauvais moments, alors alterner les lectures plombantes et les lectures légère ou drôles n’est pas un problème.

Valentine Goby n’hésite pas à traiter de sujets difficiles, toujours en rapport à la souffrance du corps. Et partant de là, elle aborde finalement la souffrance de l’humain tout entier, de l’humanité.

Au-delà de l’histoire de cette famille, c’est un pan de l’histoire là encore (Kinderzimmer se déroule dans un camp de concentration) qui est mis en lumière.

On a aujourd’hui oublié les ravages causés par la tuberculose avant qu’on ne vaccine tout le monde. Les tubards étaient rejetés car ils étaient synonymes de mort atroce et quasi garantie dans tous les cas.

La saga de la famille Blanc est racontée à travers les yeux et les tripes de Mathilde, seconde fille d’une fratrie de trois enfants, qui sort brutalement de l’enfance à cause de la maladie de ses parents.

Revenue sur les lieux du sanatorium en ruine où vécurent ses parents, pas loin des boucles de la Seine, elle se souvient et à travers la voix d’un narrateur, déroule pour nous son combat pour garder la famille soudée et réussir à se sauver elle-même du naufrage.

C’est un magnifique récit, ciselé par des mots choisis pour expliquer l’indicible, émouvoir et révolter. Le rapport de Mathilde avec la nature, sa soif de se faire aimer par son père et son combat ne laissent pas indemne mais ce voyage dans les arbres vaut vraiment le détour.

Voir disponibilité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s