Au fil de… l’été bientôt… alors « Rêvez, Evadez-vous…

51gE82PZMaLLe Bureau des Jardins et des Etangs / Didier Decoin

« Un Japon de contes et légendes médiévales » Fascinant, surprenant, envoûtant, poétique, charnel, sensuel, olfactif…et captivant de bout en bout ! Didier Decoin a réalisé un vrai chef d’œuvre, douze années de travail. Lisez- le !

Nous sommes dans le Japon du XIIe siècle, époque de Heian, vous allez suivre la courageuse héroïne, Miyuki, une jeune femme paysanne, veuve d’un mari adoré qui meurt noyé, englué dans la boue en revenant de la rivière Kusagawa. C’est lui qui chaque année allait livrer une vingtaine de carpes, à la beauté exceptionnelle, destinées à peupler les étangs du palais. C’était un virtuose de la pêche. Miyuki va reprendre cette mission importante et effectuer une dernière livraison à l’étonnant directeur du bureau des jardins et des étangs, « sourcils dessinés en vert de jade et dents laquées noires ».

Chaussée de sandales de paille et chargée d’une palanche de bambou à laquelle sont suspendus ses nacelles, elle part, seulement avec huit carpes.

…  « Les premiers jours furent exténuants. En plus d’une progression rendue difficile par la forêt détrempée et sa végétation brouillonne, serrée, à travers laquelle le jour peinait, Miyuki devait subir sur ses épaules l’écrasement de la palanche. La meurtrissure était d’autant plus pénible que les oscillations du long bambou étaient imprévisibles : alors même que la jeune femme croyait avoir enfin équilibré sa charge et soulagé la pression sur ses épaules et contre sa nuque, elle devait adopter une nouvelle posture pour gravir un raidillon ou, au contraire, suivre une dénivellation en freinant des talons… »

Évidemment son périple de plusieurs centaines de kilomètres à travers forêts et montagnes va être parcouru de péripéties entre pluies diluviennes, pirates, maquerelles etc…  Myuki arrivera enfin à la cour impériale et …

 

51RfkixIjnLAveu de faiblesses de Frédéric Viguier

Un livre que vous ne pourrez pas lâcher et quelle fin !

Voici l’histoire d’Yvan Gourlet, le narrateur. Il a 16 ans, il est au lycée professionnel pour apprendre la menuiserie. Il est laid et il le sait.

« Je suis laid, depuis le début. On me dit que je ressemble à ma mère, qu’on a le même nez. Mais ma mère, je la trouve belle. Elle est courageuse, si différente de moi… Ma mère elle sculpte des animaux. Des animaux qu’on rencontre dans nos campagnes : des lapins, des souris et des chats. Elle leur met une branche de romarin, ou de tout ce qui pousse dans le jardin, dans la bouche, et ensuite, avec ses sculptures, on beurre nos tartines. Ma mère fait des animaux dans du beurre. Ses lapins, ses chats ou ses souris sont jaunes, mais ils sont très ressemblants. Mon père lui dit qu’elle devrait essayer de sculpter la pierre ou le bois, ou tout ce qu’elle voudra. Mais ma mère ne veut pas essayer …et tous les matins, et tous les soirs, j’étale les sculptures de ma mère sur des morceaux de pain, qu’elle a grillés avant…Ma mère a une autre passion. Elle collectionne les étiquettes qui sont collées sur les boîtes de fromage, avec une prédilection pour celles des camemberts… »

Alors qu’Yvan fouille les poubelles d’une usine à la recherche d’étiquettes de boîtes de camembert pour la collection de sa mère, Romain son petit voisin de 8 ans est sauvagement assassiné…

Un portrait dérangeant de notre société mettant en scène les lâchetés des uns et des autres.

…Qui est faible ?…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s