Petite amie / Juliette Armanet

Je suis véritablement tombée sous le charme de Juliette Armanet et de son 1er album Petite amie dont elle a écrit et composé l’ensemble des titres.

Elle a attendu d’avoir 33 ans pour oser se lancer dans une carrière musicale. Avant cela, elle était journaliste pour Arte et France Culture.

On devine dans cette voix si particulière la sensibilité et les failles d’une grande artiste, une voix si aiguë qui n’est pas sans rappeler Véronique Sanson ou Kate Bush. Sa tessiture de voix est telle qu’elle peut en rebuter certains et en envoûter d’autres, je fais partie de ces derniers.

Mais cette voix ne serait rien sans les textes. Toutes ses chansons parlent du sentiment amoureux et de la solitude, de la recherche de l’amour à la rupture qui parfois fracasse.

C’est une magnifique plume, une vraie poésie qu’il faut lire et relire. Elle aime jouer avec les mots, comme dans ce titre, l’amour en solitaire, où elle réussit le tour de force de placer dans le refrain les mots alter, mégot, rodéo, bière et tricot … et cela donne une magnifique chanson.

J’ai particulièrement aimé Alexandre

T’es mon blasphème, Ma plus belle insomnie

T’as beau être odieux, Tu es mon Dieu…

 A écouter encore et encore …

Voir disponibilité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s