Qui a peur de la mort ? / Nnedi Okorafor

En Afrique, après l’Apocalypse. Une femme survit à l’anéantissement de son village et au viol d’un général ennemi. Errant dans le désert, elle donne naissance à une petite fille dont la peau et les cheveux ont la couleur du sable, qu’elle nomme Onyesonwu : « qui a peur de la mort ? ». À mesure qu’elle grandit, Onyesonwu comprend qu’elle porte les stigmates de sa brutale conception. Elle est « ewu » : une enfant du viol que la société considère comme un être qui deviendra violent à son tour, une bâtarde rejetée par les deux peuples. Mais sa destinée mystique et sa nature rebelle la poussent à se lancer dans un voyage qui la forcera à affronter sa nature, la tradition, les mystères spirituels de sa culture, et à apprendre enfin pourquoi elle a reçu le nom qu’elle porte.

J’ai mis énormément de temps à digérer ce livre et réussir à poser des mots dessus. Dès la lecture ça a été un gros coup de cœur, mais de ceux qui vous marquent sans que vous réussissiez à en parler. Ils sont là mais ont besoin de temps pour arriver à maturation.

Le résumé place ce livre comme étant post-apocalyptique, mais tout en lui vous fait sentir que non, en fait ce n’est pas si post-apocalyptique que ça. Massacres, pillages, viols, tout ça sonne trop contemporains et démontre que la nature humaine ne change visiblement jamais. Honnêtement, je ne me sens pas légitime pour discourir sur tous les messages sous-jacents qu’apportent le récit, mais c’est une œuvre contemporaine qu’il est important de lire.

Voir disponibilité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s