Petite amie / Juliette Armanet

Nouvelle venue sur la scène de la chanson française, Juliette Armanet y souffle une brise douce et fraiche à travers un premier album tout en nuances.

Auteur, compositeur, interprète et pianiste, cette ancienne documentariste a conservé de son ancien métier le goût des narrations imagées, construisant ses morceaux comme autant de petites histoires —d’amour— qui finissent mal (mais pas toujours).

Des chansons pop à la fois mélancoliques et lumineuses, puissantes et fragiles, dont les textes non dénués d’humour sont portés par la voix cristalline de la jeune femme, dans un registre proche de celui de Kate Bush.

Parmi les titres les plus accrocheurs, Sous la pluie  ou  La carte postale , sont des complaintes douces-amères dont la grâce désenchantée vous rappellera peut-être Françoise Hardy.

Plus dynamique, Star triste pourrait lui avoir été inspiré par son petit chaperon (Julien) Doré pour qui elle a souvent assuré les premières parties de concerts depuis 2014. Les arrangements y ont une couleur très vintage seventies, avec des claviers façon Stevie Wonder.

Mais ce disque est un petit bijou à savourer dans son intégralité.

Les talents qui éclosent échappent difficilement aux comparaisons (qui pourtant les indisposent). Celui de Juliette Armanet est cependant immense et singulier dans un paysage musical uniformisé.

Hâtez-vous de l’écouter, elle bercera délicatement votre été.

Voir disponibilité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s