Une rentrée en BD !

La bande dessinée, considérée comme le 9ème art, nous a réservé récemment  de belles découvertes :

Coquelicots d’Irak de Lewis Trondheim, où il raconte les souvenirs de 410aJlvTkYLl’enfance irakienne de sa femme, des petits bonheurs jusqu’aux coups d’état et au déracinement. Des vignettes, tout en finesse ; de petites touches de couleur, comme les coquelicots.

 

51bxz6Cj0ALOlivier Courtois, dans La France sur le pouce, nous dépeint son tour de France en stop dans lequel il s’est lancé  à la suite d’une rupture amoureuse et d’une démission. Chaque rencontre l’enrichit, le surprend, l’amuse et le questionne. Le lecteur se laisse embarquer aussi avec plaisir dans ce périple.

 

617SpItHOMLAutre genre : la BD adaptée d’un roman.  Ce qu’il faut de terre à l’homme de Martin Veyron est adapté d’un conte de Tolstoï sur la cupidité des hommes.

 

 

51D5Wyp-GWLLa forêt des renards pendus de Nicolas Dumontheil reprend un roman d’Arto Paasilinna avec le même humour grinçant et la même verve truculente.

 

 

419FO8HwnOLEnfin une BD inspirée : Un bruit étrange et beau de Zep. Ce livre nous offre une parenthèse de douceur, de silence et de quiétude.  William, moine chartreux depuis 25 ans, est obligé de quitter son couvent et de venir à Paris pour une succession. Bien loin ici de l’histoire de Titeuf, Zep nous livre un album sensible, délicat, en couleur sépia. Un album habité !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s