Ces rêves qu’on piétine / Sébastien Spitzer

Ce roman historique passionnant est un premier roman qui ne vous  laissera pas indemne. Il se situe lors de la débâcle allemande à la fin de  la Seconde Guerre mondiale. Cette fiction, documentée de faits réels, est construite sur l’alternance des chapitres, entre la marche éperdue des  rescapés des camps de la mort, toujours en sursis, et les derniers jours de Magda Goebbels retranchée dans le bunker des hauts dirigeants nazis acculés dans la défaite.

Alors que tout est orchestré de la part des allemands pour ne laisser aucune trace d’une « solution finale » organisée, des écrits se transmettent au gré des événements afin qu’un témoignage subsiste. Ce qui en fait un livre haletant.

Bouleversant et terrible,  ce roman se lit d’une traite.  Je conseille toutefois une lecture légère à sa suite.

Voir disponibilité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s