L’art de perdre / Alice Zeniter

Le meilleur livre de la rentrée littéraire que j’ai lu pour l’instant…  Et pourtant, il y en a vraiment  de très bons, mais celui-là se distingue, allez savoir pourquoi… Sans doute une résonance…

C’est avant tout l’histoire d’une famille, sur trois générations. La première, celle des grands-parents, se heurte à la guerre d’indépendance de l’Algérie puis à l’exil contraint. La seconde, très proche de la mienne,  oscille entre la souffrance du déracinement culturel  et le désir de vie au cœur de la modernité.  La troisième, celle des trentenaires actuels,  affronte  la nécessité de compréhension.

Dans un contexte historique,  ce roman relate avant tout, dans un style fluide et précis, une histoire transgénérationnelle.

Alice Zeniter nous emporte dans une saga familiale, tout en  nous invitant à une réflexion  nuancée, ce qui nous rassérène, parce que bien sûr, tout n’est pas noir ou blanc.

Touchant… touchée, avec un vrai plaisir de lecture.

Voir disponibilité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s