Intelligence Artificielle 2.0

Alors que le légendaire Blade Runner connaît une suite, quelle est la représentation de l’Intelligence Artificielle sur nos écrans ?

Les fictions se répartissent en trois catégories. Dans la première, l’IA est présentée dès le début comme néfaste. Les humains la combattent jusqu’à sa destruction finale. Rudimentaire mais diablement efficace ! C’est le cas avec Terminator, I, Robot, ou Matrix.

Dans la deuxième, le doute s’installe progressivement. Moins manichéenne, l’IA, devient malgré tout destructrice comme dans le mythique 2001 l’Odyssée de l’espace, les envoûtants Her et Ex Machina.

Dans la troisième, si l’IA est bienveillante, elle n’est qu’un second couteau au profit de héros occupés à relever un défi vital : le robot Tars dInterstellar, R2D2 dans Star Wars n’échappent pas au statut de fidèle outil

Plus que les films recommandés ci-dessus, je vous invite à découvrir la déroutante série suédoise Real Humans, moins science-fiction qu’anticipation. Des « hubots » accomplissent les tâches rébarbatives que les hommes ne souhaitent plus faire. Leur ressemblance est telle que la frontière avec les humains en devient floue. Cette série nous oblige ainsi à réfléchir à ce qui nous distingue des machines. Où s’inscrit l’humanité ? Dans l’homme haineux des hubots, ou dans le hubot qui veut devenir plus qu’humain ?

   

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s