Au fil de janvier 2018…

Au fil de janvier 2018, nouvelle année, nouvelles envies, nouvelles lectures, peut-être…

Alors pourquoi ne pas commencer 2018 avec une bonne bande dessinée, lecture indispensable, qui vous fera du bien…

 

51reukgxcvl

Dans la forêt sombre et mystérieuse [Pépite d’or 2016] / Winshluss

Voilà une bande dessinée jeunesse qui plaira aussi bien aux plus jeunes qu’aux plus grands et aux adultes. Un vrai régal ! A savourer jusqu’à la dernière page.

L’histoire débute bien. Un petit garçon, Angelo, assez typique avec sa tête au carré, une paire de lunettes et une mini- houppette, est malencontreusement oublié par ses parents sur une aire de repos… Angelo va alors s’aventurer dans une forêt, mais quelle forêt ! Une forêt semée de sacrées embûches, et au fur à mesure il va rencontrer une ribambelle de personnages, bons ou mauvais (un monstre (Goouh), un ogre et sa femme (complice bien sûr, un singe savant,…). Un véritable parcours initiatique auquel s’ajoute l’humour, beaucoup d’humour. Quant au dessin, il est très expressif, explosif même et accompagné d’une magnifique palette de couleurs. Winshluss donne libre cours à sa fantaisie. Il s’amuse et nous de même.

Dans la forêt sombre et mystérieuse a remporté la Pépite d’or 2016, au Salon du livre de jeunesse de Montreuil, avant d’entrer en compétition pour Angoulême 2017 et le prix des lecteurs France Télévisions 2016 (Moyens).

Voir disponibilité

 

51hp4r7iudl

La guerre de Catherine / Julia Billet ; dessins de Claire Fauvel

Une bande dessinée à découvrir, qui le mérite de par l’histoire et le dessin.

A partir d’une histoire vraie et qui s’adresse aux enfants dès 12 ans.

Nous sommes en France au début de l’occupation allemande. Rachel Cohen a trouvé refuge à la Maison des Enfants de Sèvres, où la pédagogie est très libre par rapport aux établissements traditionnels. Elle est basée sur les envies et l’imagination des enfants.  Rachel va découvrir la photographie qui se transforme vite en une passion. La politique anti-juive du gouvernement de Pétain se renforce (lois, intensification de la traque de ceux et celles qui seront obligés de porter une étoile jaune). Pour leur sécurité les enfants juifs vont être envoyés ailleurs. La jeune fille, devenue Catherine Colin, est embarquée dans un exode clandestin dont elle éternise les moments forts grâce à son Rolleiflex. C’est avec émotion que l’on suit son quotidien et ses déplacements mais sans que ce soit pathétique. Et de plus tous les passages concernant l’appareil photo sont très intéressants. Catherine nous donne sa vision de l’époque qui sert de témoignage. Quant au dessin, avec son trait léger et ses couleurs réalisées à l’aquarelle, il permet de décrire en douceur l’évolution des émotions et des sentiments des personnages principaux,

Une belle  bande dessinée qui se lit d’une traite, où courage, rencontre, entraide et  générosité sont authentiques.

Voir disponibilité

A la fin du mois, le 28 janvier 2018, ne manquez pas le palmarès du 45ème festival  international de la bande dessinée d’Angoulême. Vainqueur du Grand prix en 2017, l’auteur suisse Cosey présidera cette édition dont il réalisera l’affiche.

 

Je vous laisse maintenant en bonne compagnie tout en vous souhaitant une très belle année 2018

 

Nicole

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s