Ces rêves qu’on piétine / Sébastien Spitzer

L’auteur aborde un sujet poignant mais malheureusement qui fait partie de notre histoire, la débâcle de 1945, l’ouverture des camps et le suicide de Magda Goebbels et de ses enfants. Il raconte deux destins et deux parcours de vie que tout oppose, celui d’Ava rescapée des camps et celui de l’épouse d’un haut dignitaire nazi. Le style est tout en justesse et en retenue,  cela permet de lecteur de se glisser dans cette narration à pas feutrés mais de tomber sous le charme de ce premier roman fort prometteur.

Voir disponibilité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s