L’écuyer mirobolant / Jérôme Garcin

Ce magnifique roman de Jérôme Garcin dresse le portrait du capitaine Étienne Beudant, militaire passionné de chevaux et magicien dans son art. Faisant ses débuts à Saumur, puis admirant chaque matin aux 23e régiment de dragons un colonel pendant sa reprise, il essaie d’atteindre la légèreté de ce dernier à la monte. Amoureux des chevaux, persuadé comme Baucher (grand maître équestre dont le traité fait référence) que tout s’obtient par la douceur, l’humilité et la patience, il démissionne, déçu par une armée qui ne lui permettra pas d’aller au bout de sa passion. Il voyage aux États-Unis, y rencontre Calamity Jane puis réintègre l’armée en Algérie et au Maroc où il transforme les chevaux les plus rétifs en agneaux et les vieilles carnes en princesses du dressage. Une jument unique sera l’ultime dressage de sa vie à Dax dans les Landes, après avoir été usé par de multiples chutes.

Dans ce roman, Jérôme Garcin s’est effacé pour raconter la vie de ce capitaine, personnalité tellement emprunte de modestie, tellement humble, que l’on s’attache fortement à ce personnage, si émouvant. Étienne Beudant a écrit plusieurs traités d’équitation, épuisés à ce jour.

L’écriture de Garcin, égale à elle-même, est une fois de plus d’une grande qualité. Point n’est besoin d’être connaisseur dans le domaine de l’équitation pour apprécier ce livre, comme la plupart de ceux de l’auteur, consacrés aux chevaux, sa passion.

Voir disponibilité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s