Comment l’esprit vient aux femmes / George Cukor

« Comment l’esprit vient aux femmes » est un film américain sorti en 1950, réalisé par Georges Cukor. Même si le titre français n’est pas engageant, d’ailleurs le titre original « Born Yesterday » est moins discriminatoire, ce film est un petit bijou d’humour pétillant. Le séduisant William Holden tient le rôle de Paul Verrall et Judy Holliday celui de Billie Dawn. Elle reçut l’oscar de la meilleure actrice pour ce rôle.

Harry Brock, un ferrailleur qui s’est enrichi en magouillant, se rend à Washington pour faire du lobbying auprès des sénateurs. Il y séjourne avec Billie sa compagne qui est aussi son prête-nom pour ses affaires douteuses. Billie, actrice manquée, est superficielle manquant d’éducation et inculte. Pour qu’elle puisse évoluer dans la haute société de Washington, son amant (tout aussi inculte à la différence que sa verve et son assurance d’homme riche écrase tout le monde!) demande alors à un journaliste de l’instruire. La rencontre avec Paul Verrall, journaliste cultivé et intelligent va changer la vie de Billie.

J’ai eu un gros coup de cœur pour cette comédie géniale. Les répliques du film sont très drôles, subtiles et intelligentes. Derrière toute cette histoire il y a une sorte d’exhortation à l’émancipation des femmes (et dans les années 50 ce n’est pas rien) mais aussi une volonté de montrer le pouvoir d’un esprit libre rendu possible par la culture et comme le dit un personnage du film « le savoir est pouvoir ».

Voir disponibilité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s