Eté 93 / Carla Simon

A  la suite de la mort de ses parents, Frida, six ans,  doit quitter Barcelone et ses grands-parents pour aller vivre à la campagne chez son oncle et sa tante et leur petite fille de trois ans.

Entre les jeux avec sa petite sœur et les moments plus difficiles, on observe la lente adaptation de Frida à sa nouvelle vie, la caméra filme le visage et les yeux si expressifs de Laria Artigas comme pour sonder ses pensées, sa mélancolie. De là émerge parfois le visage tout sourire de cette petite fille.

La réalisatrice s’est inspirée de sa vie personnelle pour écrire ce film tout en sensibilité et si prenant grâce à la jeune actrice.

Voir disponibilité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s