Jusqu’à la garde / Xavier Legrand

Rarement un film n’aura maintenu une telle tension sourde et croissante jusqu’à la fin. Jusqu’à la garde est un film juste et fort.

Cela commence dans le bureau d’un juge où un couple se sépare. La femme accuse son compagnon de violences mais celui-ci nie. Le plus jeune de leurs enfants, Julien, ne veut plus voir son père et la mère souhaite avoir la garde exclusive. La juge donnera la garde partagée au père.

Lorsque l’enfant part pour le week-end avec son père, on n’entend plus dans la voiture, que les bruits du moteur et des passages de vitesse, le bip de la ceinture pas encore mise. Dans ces scènes sans musique, le réalisateur filme le visage angoissé de l’enfant, balloté par les mouvements de la voiture et à chaque instant on se demande ce qu’il va se passer.

Ce film raconte l’histoire d’une mère et d’un fils qui tentent de vivre normalement et de faire face, sans heurts,  à cette obligation de partage de la garde ; mais la peur est constante, et nous envahit.

Le bonus de ce DVD est particulièrement intéressant, il s’agit d’un entretien avec Edouard Durand, juge des enfants. Il nous explique les règles de bases lors d’une séparation et les alternatives aux solutions proposées dans le film. Cet entretien met en lumière certaines scènes du film et mène à une réflexion plus approfondie sur la question.

A voir absolument !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s